French English German Italian Portuguese Russian Spanish

CARNET DE ROUTE

objectifs spécifiques aux centres de soin

Chaque fois que notre caravane visitera des centres de soins, notre dispositif accompagnera le personnel soignant pour redonner aux patients de la joie, du rire, de la bonne humeur, un contact chaleureux qui leur fera renouer avec leur univers de rêve et de curiosité (tels les clowns dans les hôpitaux, dont l’efficacité n’est plus à prouver).

Qu’elles soient occidentales ou orientales, toutes les médecines nous enseignent que la santé morale participe à la guérison physique. Nous nous évertuerons d’apporter dans les hôpitaux un sourire aux malades pour que le spectacle opère toutes ses vertus bienfaitrices.

 

Améliorer le quotidien

Nous ne guérissons pas mais nous pouvons décloisonner l’univers « sanitaire» et « artistique». Nous utilisons notre dispositif pour égayer les enfants et les patients.  Au Sahel, dans un centre de soins, un lendemain de projection, le personnel soignant nous avait fait part de la facilité avec laquelle ils avaient pu traiter les enfants : dédramatisation, plus de légèreté, angoisses diminuées. Des enfants qui reproduisent en jouant des scènes vues la veille, des enfants qui chantent la chanson de Kirikou….

Le rire éveille les forces vives de l’enfant et détourne son attention à l’égard de sa maladie.

 

Dédramatiser l’atmosphère du milieu médical, changer le regard de l’enfant sur son environnement

Le propre de nos activités est d’entretenir l’imaginaire tout en tenant compte de la réalité présente. Cet apport transforme le regard de l’enfant sur le moment mais aussi à plus long terme.

Notre caravane partie, l’enchantement demeure ainsi que des traces d’un rêve qui peut être réactivé par l’enfant.
 

Lutter contre la douleur d’une manière douce pour faciliter la guérison

La douleur morale liée à la douleur physique rend l’instant présent pénible voire insupportable. Elle fatigue, attriste, affaiblit, angoisse et assourdit l’élan vers la guérison.

Le rire connecte l’enfant malade avec ses ressources positives. Le rire soutient activement l’auto-guérison du corps en augmentant la production d’endomorphines.

 Imprimer  E-mail

«De Venise au fin fond de la Chine, les routes de la Soie demeurent plus que jamais un axe mythique. Un chemin initiatique sur lequel l’Orient et l’Occident ont échangé des biens et des idées pendant des siècles.

Aujourd’hui, l’esprit de cette route perdure dans les oasis et les caravansérails, dans les villes qui s’étalent de la vieille Europe à l’Asie profonde.

Cet esprit d’hospitalité, de concorde, d’échange entre les hommes, et donc d’ouverture à l’Autre, se retrouve dans les paysages, dans les patrimoines, dans les trésors qui se cachent le long de la route(…) Autant de messages de tolérance, autant d’oasis de la pensée. Dans ces temps troubles de civilisations en rupture, la route de la Soie - l’antiroute des croisades - plaide au contraire pour un rapprochement.»

4e de couverture du livre Sur les Routes de la Soie de Reza et Olivier

Newsletter

Pour être informé de nos actions

Lezards Migrateurs

6 rue des lions Saint-Paul 75004 - Paris

Tel : +33 (0)6 14 29 30 94