French English German Italian Portuguese Russian Spanish

Rencontre avec les Tziganes de Sighet

Grâce à ces mêmes voisins, nous avons pu rencontrer quelques Tziganes qui sont venus passer l’après-midi aux camions. Ce fut un apport de bonne humeur et de couleurs bienvenu dans cette période.

Au moment du départ les jeunes nous ont rejoué une scène de « gadjo dilo », en clin d’œil, mais aussi sans doute pour se moquer gentiment des gadjos que nous sommes ! La première rencontre est un peu étrange, une dizaine de personnes arrivent, avec plusieurs enfants, transformant soudainement l’allure de notre campement. Les femmes nous prêtent des jupes colorées et se mettent directement au travail : tresses pour les femmes de notre groupe.

Gitanes1

Les hommes s’assoient et regardent, les enfants s’ennuient et commencent à toucher à tout. Nous ne nous comprenons pas mais l’ambiance est bonne. Pour rassembler les enfants nous improvisons un atelier laine, pour créer des attrapes-rêves colorés. Finalement l’atelier manuel n’intéresse pas que les enfants et une mère se met à en fabriquer un.

Gitanes2

Les enfants sont aussi fascinés pas l’appareil photo et veulent une multitude de portraits. Ils nous demandent alors de mettre de la musique, mais malheureusement nous avons épuisé nos réserves de batteries dans les camions. La journée se termine par cette scène de panne de voiture de Gadjo Dilo. Certains d’entre nous ont tout de suite noté la référence au film, d’autres croient qu’ils sont vraiment en panne.

 Gitanes3

Quelques jours plus tard, nous partageons une séance de cinéma, rien que pour nous, au chaud dans Maggie et bien sûr premier film sélectionné : Gadjo Dilo ! Forcément, vient la problématique des sous-titres. Nous choisissons le français, après tout Fanny connait déjà le film. Promis le prochain sera soit un film espagnol, soit sous-titré en espagnol. Cette séance nous fait du bien et toute l’équipe peut enfin comprendre les blagues des tziganes, et quelques répliques et chansons tirés du film sont cités quotidiennement :

Super mon cher !!! Tutti Fruti !!! Michto !!!!!


Gadjo Dilo est un film de Tony Gatlif, réalisateur qui est proche de nous puisque nous projetons ses films (Latcho Drom et Gadjo Dilo), avec la gracieuse autorisation de diffusion de sa part. Gadjo Dilo pourrait être très intéressant à projeter ici en Roumanie car son contexte parle de l’exclusion des tsiganes en Roumanie et des conflits avec la population locale et explique un peu leur mode de vie sous couvert de beaucoup d’humour et de confrontation avec une troisième ethnie : la nôtre, française. Nous voulions le projeter lors de cette séance pour le voisinage mais après notre demande, ils nous ont dit qu’ils ne comprenaient pas la langue parlée, qui est en réalité un dialecte tsigane. Comme nous avons invité des enfants et ne connaissons pas le taux d’alphabétisation des plus âgés, nous décidons de ne pas le projeter au profit de Home.


Ici, comme dans tous les pays d’Europe, il existe une réelle discrimination envers les tziganes. Les cultures étant très différentes, l’intégration et la cohabitation est difficile mais grâce à notre manière de voyager, nous avons eu la chance de rencontrer des professeurs qui combattent pour intégrer ces enfants, et d’autres personnes, issues des deux communautés, qui vivent ensemble et partagent leur vie malgré leurs cultures différentes.

 Imprimer  E-mail

Newsletter

Pour être informé de nos actions

Lezards Migrateurs

6 rue des lions Saint-Paul 75004 - Paris

Tel : +33 (0)6 14 29 30 94