French English German Italian Portuguese Russian Spanish

Baia Mare

Départ à regret de chez Dominique où tout le monde serait bien resté plus longtemps. Pour certains il est difficile de dire au revoir mais il va falloir s’y habituer.

On reprend la route vers Baia Mare à 60km environ. Trois écoles nous attendent.

baia-mare

Il est difficile de trouver un endroit agréable pour trois camions en ville. Nous nous installons dans un coin de zone industrielle.

parking baia

Nous recevons un très bon accueil dans trois écoles maternelles très différentes les unes des autres, de la plus aisée à la plus pauvre. Après la vision assez fataliste que nous avons eue précédemment, nous sommes contents de voir que tout n’est pas si noir, les écoles publiques offrent aux enfants de bonnes conditions et un personnel éducatif très attentionné. Le contact avec les enseignants se passe si bien qu’ils nous proposent de rester un quatrième jour pour projeter un film aux enfants de la communauté tzigane de Baia Mare.

ecole baia2ecole baia3

Le choix est difficile car une autre école nous attend et nous ne voulons pas la décevoir. On décide donc de repartir dans les montagnes à Sighetu, à trois heures de route, à travers les sommets enneigés. Les paysages sont magnifiques et nous traversons quelques villages assez typiques, où les voitures croisent les charrettes à chevaux rentrant des travaux des champs.

 Imprimer  E-mail

Newsletter

Pour être informé de nos actions

Lezards Migrateurs

6 rue des lions Saint-Paul 75004 - Paris

Tel : +33 (0)6 14 29 30 94